Les Médias parlent de nous

Secimep vingt ans d’histoire

Le syndicat des entreprises de commerce international de matériels d’emballage, de process, de marquage et de contrôle (Secimep) a célébré ses vingt ans, le jeudi 30 janvier, à la suite de son assemblée générale dans l’auditorium du Medef, puis au Moulin-Rouge.

L’industrie française est plus dépendante de l’Italie que de la Chine

Depuis mardi matin, l’Italie entière est confinée pour pour arrêter la propagation du Covid-19. Cela aura un impact négatif de 10% à 15% sur la production italienne, selon un ancien économiste du Trésor italien.
L’Italie toute entière tourne au ralenti depuis seulement mardi matin, mais les répercussions sur l’économie française se feront sentir très vite. Beaucoup plus vite que dans le cas des usines chinoises grippées depuis janvier par l’épidémie de coronavirus .
Globalement, l’Italie est le 3 e client de la France, derrière l’Allemagne et l’Espagne, et son 3 e fournisseur, derrière l’Allemagne et la Chine. L’industrie française, elle, dépend deux fois plus de l’Italie que de la Chine : 3,1 % de ses achats intermédiaires (on dit aussi des « intrants ») sont faits auprès d’un fournisseur italien, contre 1,4 % auprès un fournisseur chinois. Et ce pourcentage « ne dit rien du caractère stratégique ou de la capacité de blocage des chaînes de valeur que peut avoir un intrant, souligne Denis Ferrand, directeur général de Rexecode. S’il manque un boulon qui ne vaut rien, mais qui bloque toute la chaîne de fabrication, la conséquence économique est énorme ».

Le Secimep célèbre ses 20 ans d’actions au service de ses adhérents

Présidé par Christophe Moulin, président de Markem-imaje SAS France, le Secimep (Syndicat des entreprises de commerce international de matériels d’emballage, process, marquage, et contrôle) réunit plus d’une quarantaine d’entreprises commercialisant des équipements comptant parmi les plus grands noms dans les secteurs : industriel, pharmaceutique, cosmétique et agro-alimentaire

Le Secimep célèbre ses 20 ans d’actions au service de ses adhérents

Présidé par Christophe Moulin, président de Markem-imaje SAS France, le Secimep (Syndicat des entreprises de commerce international de matériels d’emballage, process, marquage, et contrôle) réunit plus d’une quarantaine d’entreprises commercialisant des équipements comptant parmi les plus grands noms dans les secteurs : industriel, pharmaceutique, cosmétique et agro-alimentaire. Elles totalisent à elles seules un chiffre d’affaires annuel supérieur à 450 millions d’euros et plus de 170 marques vendues sur le territoire français et à l’export.

Le SECIMEP prend à bras le corps les problématiques de recrutement…

Des postes à pourvoir dans toute la France sont à la base de la relation et de la satisfaction clients : installation, mise en œuvre, maintenance et dépannage des différentes machines et solutions proposées au marché.

Les profils recherchés sont bien sûr techniques, de niveau bac pro à bac +3/4, dans les domaines de l’électronique, de l’électrotechnique, ou de la mécanique par exemple….

Secimep + 6 % en 2018

Le Secimep (Syndicat des entreprises de commerce international de matériels d’emballage, process,
marquage et contrôle) confirme que l’activité en valeur a continué à progresser, au cours du second semestre
2018, de 6,7 % (6 % durant l’année). L’emploi reste bien orienté (+ 1,5 %) mais les prises de commandes ont
fléchi (- 1,3 %). Les perspectives 2019 restent bonnes : une progression moyenne en valeur de 2,2 % et des
prises de commandes à la hausse pour 50 % des entreprises (stable pour 35 % d’entre elles).

Le marché des machines d’emballage affiche une croissance à +6% pour 2018

Le Syndicat des entreprises de commerce international de Matériels d’Emballage, Process, Marquage, et Contrôle (Secimep) a confirmé une nouvelle progression en valeur de l’activité de ses membres au cours du second semestre 2018 (+6,7%) affichant une hausse annuelle à +6%.

L’orientation de l’emploi reste bonne (+1,5%) alors que les prises de commandes ont légèrement fléchi (-1,3%). Quant aux perspectives 2019, elles sont des meilleures, avec une prévision d’activité à +2,2% en valeur et un carnet de commandes en hausse pour la moitié des acteurs. Les effectifs devraient donc se maintenir voire progresser pour 80 % des entreprises au cours de ce semestre.

Après un premier semestre morose, la plupart des activités de marquage et de codage ont bénéficié d’une nette reprise au second semestre 2018, portées par le dynamisme de l’agroalimentaire, tel qu’à pu le démontrer le récent salon CFIA.

Equipements et Process : Le SECIMEP annonce une progression du secteur de +6%

Le SECIMEP, Syndicat des entreprises de commerce international de Matériels d’Emballage, Process, Marquage, et Contrôle, confirme que l’activité en valeur a continué à progresser au cours du second semestre 2018 : il ressort ainsi en moyenne une hausse de 6,7% (et +6% sur l’année).
L’emploi reste bien orienté (+1,5%) alors que les prises de commandes ont légèrement fléchi (-1,3%).

La demande de machines a progressé en 2018

Regroupés au sein du Secimep, les importateurs de matériel d’emballage, de process, de marquage et de contrôle font état d’une hausse du marché français de 6% et prévoient des embauches. –

Tout va pour le mieux pour le marché français des machines d’emballage et de conditionnement !

 

La demande de machines toujours en hausse

Le Secimep enregistre une progression de 5% au cours du premier semestre mais prévoit un ralentissement notamment dans le marquage-codage.